Retour au sommaire

L'actualité de la franchise



Franchise commerciale : définition et statut du franchisé

Accord commercial passé entre un franchiseur et un franchisé, l’entreprise en franchise permet d’exploiter le concept d’une premier par le second. Focus sur la franchise, son fonctionnement et le statut particulier du franchisé.

La franchise, qu’est-ce que c’est ?

Pour ouvrir une entreprise en franchise, plusieurs étapes sont nécessaires à la création de la société. Le franchisé signe un contrat avec une entité (le franchiseur) détenant une marque et un concept qu’il pourra utiliser pour sa propre franchise. En ouvrant son entreprise en franchise, l’entrepreneur aura donc le droit d’exploiter l’image et les méthodes de l’enseigne, tous secteurs confondus (commerces alimentaires, coiffure, mode, cosmétique ou encore l’automobile).

Avant de se lancer, le futur franchisé doit considérer plusieurs points essentiels dont l’investissement pour ouvrir sa franchise, ses motivations, sa capacité de gestion et de management d’une entreprise et de ses équipes, qui lui permettront d’avoir une activité sereine et rentable par la suite.

Franchisé : quel statut ?

Le franchisé est avant tout un chef d’entreprise avec un statut de commerçant indépendant. Il gère et manage sa franchise comme si celle-ci était une entité totalement indépendante. Il détient notamment le fonds de commerce, qu’il exploite et peut, s’il le souhaite, céder.

Le franchisé doit au départ, prévoir un investissement pour ouvrir sa franchise, s’acquitter du droit d’entrée et de l’achat du fonds de commerce. En choisissant de créer une franchise, l’entrepreneur s’engage auprès d’un franchiseur à commercialiser des biens et des services établis dans le contrat de franchise, selon des règles bien définies. Les frais de commercialisation sont à sa charge.

L’entrepreneur devra également respecter la politique mise en place par le franchiseur, notamment concernant l'image de la marque et ses pratiques commerciales.

En échange, il bénéficie de la notoriété et de la qualité des produits ou des services du franchiseur, qui lui assurent une clientèle pré-existante, non négligeable à l’ouverture d’une entreprise. Le franchiseur s'engage également à approvisionner, à encadrer et le cas échéant à aider le franchisé dans sa création d’entreprise.

Il accompagnera notamment le franchisé dans ses débuts mais aussi tout au long de son parcours de chef d’entreprise en lui mettant à disposition des outils de logistique, de communication, de formation…

Les Franchises partenaires CessionPME

Renforcez votre notoriété, recrutez des candidats, trouvez des locaux... devenez partenaire >