Retour au sommaire

L'actualité de la franchise



Reprise d’entreprise en franchise : bien s’y préparer

Le candidat au rachat d’une entreprise doit dès le départ connaître ses motivations à devenir entrepreneur et bien se préparer aux étapes de la reprise d'entreprise. Quelques conseils à lire avant de s’engager dans un projet de reprise.

La motivation du repreneur

La reprise d’entreprise demande une certaine motivation car elle implique un investissement financier, personnel et familial important. Sur la pratique, le futur franchisé doit être à niveau car la franchise impose certaines connaissances comme le fait de savoir manager, gérer sa comptabilité ou bien avoir des compétences en communication et relation client. Un bilan de compétences s’avère souvent nécessaire avant de définir le projet de reprise : quelle entreprise reprendre, dans quelles conditions financières, dans quel secteur d’activité…

La concrétisation du projet de reprise

Quand le projet est viable, la recherche d’entreprise à reprendre est l’étape suivante. Il faudra alors prendre connaissance des données de la CCI, des franchiseurs, de la presse spécialisée ainsi que des sites spécialisés en franchise. Une fois l’entreprise choisie, il faut faire un audit et entamer les négociations - une fourchette de prix de cession peut alors être déterminée. L’évaluation de cette fourchette de négociation est le plus souvent réalisée par un expert. Elle s’appuie notamment sur les critères de rentabilité, de flux de trésorerie de l’entreprise. La négociation peut ensuite débuter entre le cédant et le repreneur.

Lorsque le cédant et repreneur sont en accord sur le prix de cession, le repreneur doit réunir les fonds nécessaires pour conclure la transaction (apport personnel, aides et subventions, prêt d’honneur, emprunt bancaire...).

Le contrat de reprise

Le repreneur signe un contrat de franchise et un contrat de vente de l’entreprise. Une fois les contrats de franchise et vente signés, les droits d’entrée payés et le prix de vente acquitté, le repreneur devient propriétaire de la franchise cédée. Par la suite, le franchiseur lui proposera de suivre une formation afin de connaître les bonnes pratiques du réseau.

Rappelons que – selon la loi Doubin - la franchise est un système de commercialisation de produits et/ou de services et/ou de technologies, basé sur une collaboration étroite et continue entre des entreprises juridiquement et financièrement distinctes et indépendantes, le franchiseur et ses franchisés, dans lequel le franchiseur accorde à ses franchisés le droit, et impose l’obligation d’exploiter une entreprise en conformité avec le concept du franchiseur. Le droit ainsi concédé autorise et oblige le franchisé, en échange d’une contribution financière directe ou indirecte, à utiliser l’enseigne et/ou la marque de produits et/ou de service, le savoir-faire et autres droits de propriété intellectuelle, soutenu par l’apport continu d’assistance commerciale et/ou technique, dans le cadre et pour la durée d’un contrat de franchise écrit, conclu entre les parties à cet effet.

Vous souhaitez reprendre une entreprise en franchise ?

Les Franchises partenaires CessionPME

Renforcez votre notoriété, recrutez des candidats, trouvez des locaux... devenez partenaire >