Actualités : Comment gérer ses employés ?


Rechercher des articles publiés par les experts : Devenir Partenaire Expert

posté par CESSIONPME.COM  le 07/02/2019

Le manager d'une petite entreprise ne doit pas se sentir "supérieur" à ses employés tout en sachant se faire écouter et inspirer le respect. Pour cela il faut absolument établir une communication saine, qui ne laisse aucune place à l'autoritarisme ni à l'envie de domination !

Instaurer une communication sincère

La première chose à faire est de montrer aux employés que des objectifs précis ont été définis, puis de leur détailler les stratégies à mettre en œuvre pour les atteindre. Plus encore, il faut leur prouver que rien n'est possible sans eux et ainsi, valoriser leur implication.

La méthode la plus simple et la plus efficace pour cela, est de leur expliquer de vive voix, de façon globale dans un premier temps puis en tête-à-tête par la suite, particulièrement pour les postes à responsabilité. Les paroles peuvent être renforcées d'une communication écrite à la disposition de chaque employé.

Valoriser le phénomène de rétroaction

Si la communication est établie entre chaque employé qu'il soit manager ou non, le chef d'entreprise est témoin que son personnel est en demande d'informations (feedback) auprès de ses collègues ou de lui-même sur ses actions, ses performances ou contre-performances et son mode d'implication dans l'entreprise. Si ce retour existe, la rétroaction est valorisée et chacun est proactif sur son engagement et fournit de la rétroaction à son entourage professionnel.

La collaboration s'en trouve renforcée et les relations de confiance deviennent pérennes. La communication participe alors à la sérénité des équipes.

Reconnaître la valeur des équipes

Une des méthodes efficaces pour reconnaître la valeur des équipes est d'instaurer un système de récompenses. Si les employés participent activement à la réussite des projets, s'ils aident "les nouveaux" à développer leurs compétences et s'ils génèrent des améliorations, ils recevront une prime exceptionnelle, qu'elle soit pécuniaire ou sous formes d'avantages divers tels que des journées de congés, des chèques cadeaux, un changement d'échelon, etc.

Déléguer certaines des attributions du manager

Le manager d'une petite entreprise ne peut pas répondre à toutes les demandes et c'est une des raisons pour lesquelles l'appui de certains de ses employés peut l'aider à se concentrer sur les tâches essentielles de son entreprise, comme l'amélioration du plan de développement commercial.

En déléguant certaines de ses responsabilités, le chef d'entreprise donne à ses employés la possibilité de renforcer leurs compétences et l'envie de s'impliquer totalement dans la réussite de l'entreprise. Si aucun des employés n'est en capacité de le faire, il faut sélectionner les profils qui en ont la faculté et leur offrir les formations nécessaires.

Gérer les conflits entre employés

Les règles établies et diffusées au personnel permettent à tous d'identifier les niveaux hiérarchiques et le droit d'expression donne à chacun l'opportunité de rapporter un conflit. Le respect des différences, quelle que soit la position hiérarchique de chacun dans l'entreprise, favorise le règlement d'un conflit avant qu'il n'atteigne des proportions majeures.

Dans un premier temps, le rôle du chef d'entreprise est d'agir en tant que médiateur, mais si aucun compromis n'est possible "à l'amiable", il devra trancher pour essayer de régler le conflit en douceur et amorcer des solutions.

Permettre aux employés d'accroître leurs compétences professionnelles et humaines

Même dans une petite entreprise, les plans de formation adaptés sont indispensables. Ils participent à accroître les compétences de chacun et à augmenter la productivité de l'ensemble des équipes. Après que les formations ont été suivies, il faut permettre aux employés de mettre en application leur apprentissage, évitant ainsi un vieillissement prématuré de la société. Ces plans de formation peuvent aussi être des stages relationnels.

Adapter les conditions de travail aux cas particuliers

Les employés doivent pouvoir bénéficier d'améliorations de leurs conditions de travail en rapport avec leur situation personnelle : parent isolé, aidant d'un parent malade, travailleur à mobilité réduite, éloignement géographique, etc.

L'aménagement des horaires de travail est un des items à examiner mais il peut aussi être question de travail à distance pour les postes administratifs ; de partage de l'emploi qui, outre le fait d'offrir des horaires décalés, collabore activement à l'optimisation d'un poste ; ou encore d'allègement des heures de présence.

ImprimerFacebookTwitter