Actualités : Etre un bon gérant


Rechercher des articles publiés par les experts : Devenir Partenaire Expert

posté par CESSIONPME.COM  le 07/02/2019

Qu’est-ce que ça signifie être gérant ?

Devenir gérant, c’est une étape importante : il faut apprendre à diriger une équipe mais aussi à déléguer, prendre des décisions sans arrêt et devoir parfois recadrer ses collaborateurs. Le gérant doit assurer le bien-être de sa société mais aussi de ses employés, et pour cela il ne doit pas tenir ce rôle pour de mauvaises raison telles que d’avoir plus d’argent, d’obtenir une reconnaissance ou un prix particulier. En se fixant des objectifs personnels voire égoïstes, le gérant se referme sur lui-même et en plus de ne pas tenir son rôle, il s’enfermera hors des possibilités d’avenir.

Le manager doit utiliser ses atouts à bon escient : sa maitrise du projet et la connaissance des équipes lui permettra de coacher son personnel dans de bonnes conditions, mais aussi d’être lui-même réactif et productif.

Se connaitre soi-même

Pour être un bon gérant, il faut déjà apprendre à se connaitre, et reconnaitre ses qualités mais aussi ses défauts, car il faut arriver à posséder une organisation impeccable pour bien gérer sa fonction, mais aussi son temps, et avoir déjà une méthodologie qui permette de mettre des règles efficace en place pour les équipes et associés. Un bon gérant doit savoir diriger une équipe, si cette qualité n’est pas donnée à tout le monde il est facile de se former tant que le gérant affiche une confiance en lui suffisante pour être suivi de tous, tout en sachant prendre des risques et accepter les défaites en acceptant la responsabilité.

Trouvez le bon équilibre

Le gérant doit être capable de gérer les conflits internes le concernant ou impliquant des employés, en faisant attention à ne pas perdre l’équilibre relationnel et de savoir aussi laisser la place.

Donner des ordres n’est pas la définition du chef d’équipe, et donc du gérant. Le gérant délègue les taches à faire dans le cadre des attributions de chacun et des projets en cours, il donne des consignes, des conseils, mais doit ensuite laisser son équipe travailler. En cas de décisions difficiles et importantes il prend le relai pour soulager sans enlever l’autonomie et les responsabilités de chacun.

Le gérant idéal : en bref

Le gérant idéal ne doit être ni trop familier, ni trop dur, il doit être naturel et honnête. Il doit avant tout être dans la réalité entrepreneuriale afin de ne pas baisser les bras aux premières difficultés, savoir gérer son stress, être disponible et bien gérer sa vie personnelle et professionnelle car il devra travailler hors des heures habituelles la plupart du temps. De plus le gérant doit toujours avoir l’air en forme, dynamique, positif, afin de ne pas démotiver l’équipe, et être toujours prêt à intervenir en cas de conflits entre les employés.

Etre un bon gérant, c’est en fait avoir toujours l’œil sur son équipe pour intervenir et conseiller, mais jamais pour démotiver ou montrer de la méfiance.

ImprimerFacebookTwitterGoogle+